よしのーと!

Taille du texte開く
Paysages pittoresques

Top 10 des paysages recommandés par les villageois de Yoshino

お気に入り

Ajouter aux Favoris

Yoshino-cho est naturellement célèbre pour ses cerisiers, ses montagnes où le Shugendo est né ainsi que son temple Kinpusenji, inscrit au patrimoine mondial. Les nombreuses merveilles de la nature qu’offre Yoshino tout au long des quatre saisons, de sa rivière à ses cèdres et cyprès, en passant par ses nombreuses montagnes, et évidemment sans oublier les cerisiers au printemps, font le bonheur aussi bien des visiteurs que des locaux.

Aujourd’hui nous vous proposons une liste de superbes paysages de Yoshino, triés sur le volet.

 

10 : Rizières de Nishitani

Yoshino offre de rares et précieux paysages de campagne.

À l’automne, les épis de riz s’étalent et brillent lors du coucher du soleil, offrant une scène élégante aux visiteurs.

Même en dehors de l’automne, c’est un lieu que l’atmosphère rurale, les montagnes et l’air pur rendent très agréable.

 

9 : Fabrication de papier washi, séché au soleil (Fukunishi Washi Honpo)

Fabriqué grâce à l’eau naturelle et au climat pur de Yoshino, le papier washi a joué un rôle important dans les arts et les métiers traditionnels au cours de l’histoire du Japon.

Aujourd’hui, à Yoshino, la fabrication de papier washi est réduite à trois entreprises, parmi lesquelles Fukunishi Washi Honpo, qui s’efforce à protéger les techniques traditionnelles, sans accepter le moindre compromis. De nos jours, vous pouvez encore admirer leur papier séché naturellement au soleil.

*Fukunishi Washi Honpo vous propose également de vous essayer vous-même à la fabrication du papier washi

 

8 : Quartier des scieries

À Yoshino, le boisement artificiel remonte à très longtemps, et représente une pièce centrale à la compréhension de son histoire.

Dans le quartier des scieries, le bois (cèdre et cyprès) de Yoshino et des villages voisins est recueilli et coupé. Le bois collecté y fait l’objet d’un traitement soigné avant d’être expédié.

Le parfum des différents bois enveloppe ce quartier et lui donne un caractère unique.

C’est un des lieux les plus emblématiques de Yoshino, et nous vous conseillons fortement de le visiter.

 

7 : Pont au-dessus du fleuve Yoshino

Un pont de fer très pittoresque relie les gares de Yamato-Kamiichi et de Yoshino-Jingu.

En 1928, le chemin de fer de Yoshino a été complété par une extension de la gare de Muda (alors appelée gare de Yoshino) à l’actuelle gare de Yoshino.

Le pont offre de nombreux visages selon la couleur du ciel (en particulier au crépuscule) et le débit du fleuve. Vous ne risquez donc pas de vous lasser de la vue.

 

6: Fleuve Yoshino (Kinokawa) – Rivière de Miyataki

S’écoulant le long du mont Odaigahara à la frontière entre la préfecture de Nara et la préfecture de Mie, la source s’écoule de la forêt pour former le fleuve Yoshino, au bout d’un ruisseau qui coule à travers le village avec de nombreuses variations de profondeur et de débit.

En été, de nombreux visiteurs viennent de divers endroits, à commencer par la région du Kansai, pour profiter d’une baignade dans le fleuve ou d’un barbecue sur la rive.

De nombreux endroits en bordure du fleuve vous permettent de profiter de la beauté des paysages. Nous vous conseillons particulièrement la rivière de Miyataki, entourée d’une nature riche avec ses énormes rochers et ses montagnes.

En début d’été, la verdure fraîche a pour vertu d’apaiser l’âme.

 

5 : Lac Tsuburoko

Tout au long de l’année, il est possible de pêcher carpe, black-bass, éperlan et autres poissons dans ce lieu de pêche qui fait partie des plus prisés de la région du Kansai.

En plus de la pêche, vous pouvez également faire le tour du lac à pied, partir en randonnée ou encore voguer sur le lac en bateau de plaisance.

Le lac reflète le paysage changeant au fil des saisons, de la verdure printanière aux feuilles d’automne, sans oublier les cerisiers en fleur.

 

4: Takataki (Kisa no ogawa)

Un des 31 points sélectionnés dans la liste « Yamato no mizu », le ruisseau de Kisa no ogawa s’écoule entre les cèdres de Kisadani.

Vous y trouverez une chute d’eau de 15 mètres de haut, désignée sous le nom de Takataki.

Le paysage élégant et raffiné qui entoure Takataki et la figure majestueuse de cette chute qui divise la roche font les bonheurs des visiteurs, et vous feront oublier le temps.

 

3 : Étendues de cerisiers (Takizakura)

Au printemps, de nombreuses personnes de tout le pays viennent à Yoshino pour admirer ses cerisiers.

Ce sont environ 30 000 cerisiers qui ont été plantés à l’origine

pour voiler la montagne entière de ces arbres magnifiques.

Parmi ces emplacements, Takizakura est un des endroits à voir à tout prix.

Tout au long de la route préfectorale menant de Kamisenbon au temple Nyorinji, admirez les cerisiers qui semblent s’écouler de la montagne comme une véritable cascade.

 

2 : Temple Kinpusenji

Le temple Kinpusenji Zaodo et la porte des Nio font partie des « Sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii » enregistrés au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO en 2004.

L’ensemble est réputé pour sa grandeur majestueuse, son élégance et ses qualités architecturales.

Lors de votre visite du mont Yoshino, c’est LE temple que vous devez visiter à tout prix.

 

1 : Observatoire Hanayagura

Un point d’observation depuis lequel vous pourrez admirer l’ensemble du mont Yoshino à travers les quatre saisons.

Impossible de s’ennuyer, car vous verrez un visage différent du mont en fonction de la saison : cerisiers au printemps, verdure fraîche en début d’été, feuilles d’automne en fin d’année et voile de neige en hiver.

Avec un peu de chance, vous verrez aussi le mont enveloppé d’une mer de nuages, lui donnant un aspect presque magique.

Département éditorial de Yoshinoto

Département éditorial de Yoshinoto

Présentation du charme caché de Yoshino et comment en profiter.

Consultez également cet article !