よしのーと!

Taille du texte開く
Sanctuaires et temples

Cartes des divinités de Nara (Konohanasakuya-hime)

お気に入り

Ajouter aux Favoris

« Izanagi, Izanami, Amaterasu…
J’ai déjà entendu ces noms, mais quels dieux désignent-ils ? »
« Et je connais le nom de ‘Kojiki’, mais je n’ai jamais rien lu à son sujet. »
Il existe sans doute beaucoup de personnes qui se posent ces questions.

Lorsqu’on a la chance de vivre dans une préfecture aussi riche en histoire que Nara, pas besoin d’aller très loin pour rencontrer de nombreuses divinités.
Cette fois-ci, tirons une carte de divinité et allons visiter le sanctuaire associé
pour en apprendre plus sur les dieux du Japon !

★À propos des cartes des divinités
Par cartes des divinités, nous parlons du « Kojiki », une compilation d’écrits datant de 1 300 ans considérée comme le livre d’histoire le plus ancien du Japon. 48 dieux y sont représentés sous forme de cartes (imaginez des cartes de tarot).

Cette fois-ci, la carte de divinité que j’ai tirée est

Konohanasakuya-hime
Nom de la divinité : Konohanasakuya-hime-no-mikoto

[Kojiki et Konohanasakuya-hime]

Konohanasakuya-hime est celle qui aura fait basculer le cœur de Ninigi, le dieu qui a apporté les épis de riz au monde. Son père, Ohoyamatsumi est ravi de voir sa fille courtisée par le dieu Ninigi, et lui accorde de bonne grâce la main de Konohanasakuya-hime.

En fait, à ce moment-là, son père, Ohoyamatsumi, se distant « si je propose Iwanaga-hime, j’accéderai à l’immortalité, et si c’est Konohanasakuya-hime, les fleurs s’épanouiront », offre la main des deux femmes. Le dieu Ninigi refuse Iwanaga-hime, qu’il juge laide, et épouse Konohanasakuya-hime, et leurs descendants deviendront immortels.

Dès le premier jour de son mariage au dieu Ninigi, Konohanasakuya-hime tombe enceinte, ce que Ninigi trouve étrange.
Konohanasakuya-hime accusée lui répond « si c’est ton enfant, il devrait pouvoir naître même face aux pires catastrophes ». Elle ferme alors toutes les fenêtres et met le feu à sa chambre, avant de donner naissance à trois dieux : Hoderi, Hosuseri et Hoori.

‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥

[Un sanctuaire à Nara est consacré à Konohanasakuya-hime]

[Sanctuaire de Taimayamaguchi]
Taima, Katsuragi-shi, préfecture de Nara, 1081

Un ancien temple au début du sentier du mont Futakami.
Konohanasakuya-hime y est vénérée aux côtés de son époux Ninigi et de son père Ohoyamatsumi.

Le chemin menant à ce sanctuaire en forêt est très agréable
à suivre.
Le jour de ma visite, j’ai rencontré un homme qui faisait une sieste, avec un chat qui avait fait du lieu son domicile sur ses genoux.
Cette scène paisible de ces deux êtres se prélassant au soleil était très marquante.

▲Un sentier très agréable mène au sanctuaire

[Sanctuaire d’Adahime]
4-14-3 Noharanishi, Gojo-shi, Nara-ken

Un sanctuaire très pieux et ancien qui favoriserait les naissances. Celles qui veulent donner naissance à un garçon s’entourent le ventre d’un cordon à cloche blanc, alors que le rouge est la couleur pour une fille. La coutume est de donner en offrande un nouveau cordon à cloche si la naissance se déroule bien.

À l’est du sanctuaire se trouve une forêt appelée « Shimeshikake ». Dans le Kojiki, Konohanasakuya-hime y a donné naissance à trois enfants, Hoderi, Hosuseri et Hoori après avoir mis le feu à sa propre chambre. Aujourd’hui, cette forêt fait partie de la légende et l’accès y est interdit.

▲Salle de culte. La pièce centrale du sanctuaire se trouve derrière.


Nous vous avons présenté 2 sanctuaires consacrés à Konohanasakuya-hime.

À l’avenir, nous prévoyons de vous présenter d’autres cartes de divinités et les sanctuaires liés dans la préfecture de Nara.
Alors que diriez-vous de tirer votre propre carte et de partir explorer les sanctuaires locaux ?

‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥‥

<Message de Konohanasakuya-hime (sur la carte de divinité)>
Laissons la nature travailler à son œuvre.
Il semble que l’heure du bourgeonnement des fleurs est venu.
Les forces et merveilles de la nature feront fleurir votre âme.
Mais n’oubliez pas que la verdure fraîche d’été, les feuilles d’automne ainsi que l’hiver qui s’ensuit présentent aussi de superbes visages.

[Faveurs divines]
Naissance sans complication, éducation des enfants, bonheur familial, protection contre les catastrophes, protection des pêcheurs, sécurité des randonneurs

[Thèmes]
Beauté naturelle, prospérité, intégrité, amabilité

*Konohanasakuya-hime est aussi parfois appelée Ada-hime, Kan’atatsu-hime ou encore Kamuatakaashitsu-hime.

Références : Livre illustré des divinités du Japon/SHINSEI Publishing Co..Ltd.
Cartes des divinités du Japon

Département éditorial de Yoshinoto

Département éditorial de Yoshinoto

Présentation du charme caché de Yoshino et comment en profiter.

Consultez également cet article !