よしのーと!

Taille du texte開く
Industrie traditionnelle

Fabrication de papier washi luxueux chez le plus vieux producteur du Japon

お気に入り

Ajouter aux Favoris

Bonjour, je suis une élève de l’Université féminine de Nara.

J’ai eu la chance d’être acceptée comme stagiaire à Yoshino dans la préfecture de Nara, un village connu pour sa richesse naturelle et historique. Cette fois, j’ai eu la chance de découvrir l’expérience traditionnelle de fabrication de papier washi.

Quand l’empereur Tenmu s’est réfugié à Yoshino dans le quartier de Kuzu, il a été charmé par la gentillesse des locaux et leur a transmis l’art de fabrication du papier washi.

La technique enseignée à cette époque (il y a plus de 1300 ans) est encore utilisée ici de nos jours.

Le secret de la fabrication de papier de haute qualité est d’attendre l’hiver pour l’exposer à une eau très pure. Cette préparation traditionnelle est rendue possible par le flux cristallin du fleuve Yoshino.

Le papier washi fabriqué à Kuzu est réputé pour sa texture souple, et est un matériau phare de l’art traditionnel du Japon aujourd’hui.

Cette fois-ci, j’ai pu m’essayer à la fabrication du papier telle qu’elle a été transmise par l’empereur Tenmu à l’atelier Fukunishi Washi Honpo.

Non content de préserver la tradition d’il y a 1300 ans, ce fabricant perfectionne constamment la technique.

Le papier fabriqué par Fukunishi Washi Honpo est utilisé pour de vieux manuscrits, des œuvres artisanales et bien d’autres domaines. C’est une propriété culturelle nationale importante qui a pu être préservée grâce à des expositions en Europe, qui ont encouragé de nombreux artistes à utiliser le papier de Fukunishi.

Lors de mon expérience, j’ai pu découvrir la fabrication et la coloration de ce papier.

 

La fabrication et la coloration de ce papier

  1. On commence par mettre un filet très fin dans une boîte contenant de l’eau avec de l’extrait de mûrier.
  1. Après avoir produit la pulpe de papier dans cette boîte, on applique des colorants faits à partir de diverses substances naturelles. Lors de cette phase, vous pouvez choisir la couleur qui vous plaît.

Le processus est illustré dans les photos qui suivent.

Il est important de bien choisir, car c’est là que se décident les formes et couleurs finales du papier.

着色作業

  1. On replace ensuite le papier dans la boîte contenant l’eau et l’extrait de mûrier.

  1. On sort alors le papier de la boîte et on enlève la saleté si nécessaire.

Voilà, c’est prêt !

La couleur finale est vive et rappelle les marshmallows des boutiques de confiseries !

Le papier est mis à sécher à Fukunishi Washi Honpo, et vous pouvez le récupérer le lendemain.

Après avoir fabriqué le papier, j’ai pu visiter l’atelier où le papier est entreposé.

La salle est remplie d’œuvres d’art fabriquées avec du papier de Fukunishi Washi Honpo.

Sur le dessus du bureau, des papiers de diverses couleurs et formes sont alignés.

J’ai pu les feuilleter un peu et ressentir à mon grand bonheur la qualité de leur fabrication traditionnelle.

Regardez ici.

Voici une lettre d’appréciation envoyée par le maire de Yoshino à Naomi Kawase.

En arrière-plan, sur le papier washi, on peut voir le titre du film de la réalisatrice, « Vision », en filigrane.

J’ai pu apprendre auprès de Masayuki Fukunishi, de la 6e génération de la famille propriétaire de Fukunishi Washi Honpo.

Fukunishi travaille avec sa femme pour protéger les arts traditionnels japonais.

Il explique qu’avec l’augmentation du nombre d’étudiants étrangers au Japon ces dernières années, il souhaite transmettre la culture traditionnelle de Yoshino.

Ce petit village, difficile d’accès, à la population déclinante et à l’économie en peine subit une passe difficile.

Mais les artisans et les anciens qui ont choisi de préserver l’art traditionnel de Yoshino sont encore nombreux. Car les gens et la culture sont immortels.

 

[Aparté]

Par hasard, ce jour-là de nombreux lycéens japonais étaient aussi venus s’essayer à la fabrication de papier washi.

Il y a un chat noir rondouillet à Fukunishi Washi Honpo, et les élèves ont joué avec lui sous le soleil en courant et en se roulant ici et là, dans une scène adorable.

J’ai hâte de retrouver ce chat lors de ma prochaine venue sur place !

Département éditorial de Yoshinoto

Département éditorial de Yoshinoto

Présentation du charme caché de Yoshino et comment en profiter.

Consultez également cet article !